Notre Fondateur (Rabbi Yitzchak Dovid Grossman)

About_Us_Our_Founder_Banner
Rabbi Yitzchak Dovid Grossman, né en 1946, est descendant de six générations de Jérusalémites. En 1968, un tournant décisif s’est produit dans sa vie quand il a décidé de vivre dans la ville de basse Galilée, Migdal HaEmek, et d’y fournir l’aide socio-humanitaire qui y faisait cruellement défaut.

Migdal HaEmek a été établi en 1953 comme un développement conçu pour accueillir une partie de la grande affluence d’immigrants juifs en provenance des pays d’Afrique du Nord. La population de la ville a très vite augmenté, mais beaucoup plus rapidement que l’infrastructure socio-économique et éducative. La pénurie d’emplois résultante et le manque d’installations scolaires suffisantes et d’enseignants ont eu un effet dévastateur sur les habitants. Migdal HaEmek a été rapidement connu comme l’un des principaux centres d’activité criminelle en Israël. L’arrivée sur la scène de Rabbin Grossman s’est faite sans fanfare. Il n’a pas eu de comité d’accueil et il n’avait de mandat de personne ni d’aucune administration.

De plus, il n’avait ni budget, ni personnel, ni bureau. Il a participé aux conversations de la jeunesse désœuvrée qui traînait dans les rues et après avoir gagné leur confiance, il a commencé à organiser des cours particuliers pour eux. Mais il savait que pour aller au cœur du problème, il devait s’attaquer à ses racines.

Rabbin Grossman est devenu un visiteur régulier et assidu des discothèques et pubs de la ville engageant la jeune clientèle au dialogue. Lentement mais sûrement, les carapaces ont commencé à se fendiller et à laisser transparaître le côté doux de la nouvelle génération qui était en quête de sa véritable identité.

Les commentaires sont fermés