Mevashlim L’Atid « Cuisiner pour un avenir »

Arts_and_Sciences_Mevashlim_Banner

En 2012, Migdal Ohr a fait équipe avec Shimon Shoval afin de mettre sur pied « Cuisiner pour un avenir », un projet unique de formation des étudiants de Migdal Ohr dans les domaines de l’art culinaire, du tourisme et de l’hôtellerie. Shoval est un entrepreneur et il est l’ancien président directeur général du groupe ISS (classé comme le meilleur fournisseur de services de sous-traitance au monde) ayant une vaste expérience en restauration commerciale.
« Cuisiner pour un avenir » procure aux étudiants de Migdal Ohr la possibilité hors pair de suivre une formation pour une profession qui est actuellement en forte demande dans l’industrie du tourisme en Israël. De plus, considérant le lien solide de Migdal Ohr avec les Forces armées, les étudiants obtenant leur diplôme dans le cadre de ce projet auront la possibilité de s’enrôler dans les Forces armées à titre de chefs.
Le programme a obtenu l’approbation des ministères de l’Éducation et de l’Industrie et du Commerce, permettant ainsi aux participants de passer l’examen dans le domaine du tourisme et de la gestion hôtelière, tout en recevant aussi un certificat de « Chef de niveau 1 » de la part du ministère de l’Industrie et du Commerce.
Le programme est maintenant offert sur le campus de Migdal Ohr à Migdal HaEmek dans le complexe de loisirs tout nouvellement bâti. Les installations dans le complexe comprennent deux ateliers (un de viandes et un de produits laitiers) et douze stations de travail dans chacun. Chaque station de travail est dotée d’un four, d’une cuisinière électrique, d’une surface de travail, d’un évier et d’ustensiles (un assortiment de couteaux, bols, cuillères, pots, etc.). Les stations de travail sont conçues pour deux étudiants à la fois. Le centre est assorti d’unités de réfrigération et de modules de rangement. En supplément de la formation culinaire une introduction aux subtilités de la salle à manger est offerte aux étudiants , ce qui complète leur formation dans le secteur de l’hébergement. Ce segment est également reconnu par le ministère de l’Éducation aux fins d’inscription à l’examen.

Les commentaires sont fermés.